M’man, qu’est-ce qu’on mange à Noël ?

Jour de rassemblement familial par excellence, la fête de Noël est, pour beaucoup, ponctuée de traditions séculaires. Cependant, si vous êtes en panne d’inspiration, voici trois pistes festives à emprunter selon vos envies : classique, casual et gastronomique.

Noël classique

Enfilez votre bonnet de père Noël et optez pour la tradition. Chantez Vive le vent et mettez les petits plats dans les grands avec de la dinde, bien sûr ! Préparez donc une savoureuse dinde farcie avec des croquettes, de la sauce aux airelles, des choux de Bruxelles et des chicons.

 

Une première pour vous ? Voici comment préparer de la dinde farcie…

  1. Achetez une dinde désossée et assaisonnez l’intérieur avec du sel et du poivre.
  2. Préparez votre farce : mélangez env. 1,5 kg de haché avec une poignée de pistaches concassées, le zeste d’une orange, un trait de cognac, un ravier de champignons émincés, un bouquet de persil ciselé, du sel et du poivre.
  3. Farcissez la dinde avec le mélange et ficelez-la à l’aide d’une grosse aiguille et de ficelle de cuisine.
  4. Beurrez, salez et poivrez la dinde. Ensuite, glissez-la au four préchauffé à 180 °C pendant 3 heures. Après cuisson, laissez reposer la viande sous une feuille de papier d’aluminium, puis coupez-la en belles tranches.

 

Noël casual

Pour une fois, oubliez les grands repas de fête avec trois services, table parfaitement dressée et verres à vin adaptés. Si vous n’avez cure de l’étiquette et du protocole, misez sur une fête de Noël en toute décontraction.

  • Organisez un pot luck : demandez à chaque convive d’apporter un plat et disposez le tout à table.
  • Faites cuire un rôti bien assaisonné (agneau, porc) au four, puis émincez la viande. Prévoyez des petits pains pour pita, des sauces relevées, des légumes et de la salade et laissez les convives se servir eux-mêmes.
  • Préparez plusieurs potages et présentez le tout sous forme de buffet. Accompagnez vos soupes de différentes sortes de pains et garnitures (fromage râpé, épices, croûtons).

 

Noël gastronomique

Vous avez le temps et l’envie de servir à vos convives un menu gastronomique digne de leur fin palais ? Dans ce cas, faites-vous plaisir et retroussez-vous les manches.

Imaginez un menu équilibré, avec des plats servis dans un ordre logique : amuse-bouche léger, potage ou consommé, poisson en entrée, viande ou volaille pour le plat de résistance et dessert raffiné pour conclure.

  • Amuse-bouches savoureux : carpaccio – rillettes d'oie – huîtres gratinées.
  • Potages savoureux : bouillon clair de pigeon aux dés de céleri-rave – champignons blancs et ciboulette – consommé de queue de bœuf aux dés de carotte, céleri et truffe – soupe de champignons des bois.
  • Entrées savoureuses au poisson : roulades de sole à la sauce au vin blanc – tartare de saumon – noix de Saint-Jacques grillées.
  • Plats de résistance savoureux à base de viande, de gibier ou de volaille : canard à l’orange – ragoût de chevreuil – couronne de porc à la sauce piccalilli.
  • Desserts savoureux : panna cotta aux fruits rouges – sabayon – moelleux au chocolat.