L’art d’accommoder les restes

Quel sacrilège que de jeter de la nourriture ! Pourtant, il nous arrive à tous de le faire... Or, pour consommer de manière plus responsable, il faut un plan. Commencez donc par votre réfrigérateur. Veillez à ranger vos aliments par catégorie (fruits et légumes, charcuterie, produits laitiers, bocaux en verre). Chaque semaine, vérifiez ce qu’il vous reste avant d'aller faire vos courses. Faites de même avec votre congélateur et vos armoires à provisions. Par ailleurs, pensez aussi à accommoder vos restes. En faisant preuve de créativité, vous pourrez les métamorphoser en de savoureux plats inédits.

Commencez la journée par un smoothie. Montrez-vous sans merci et faites disparaître les fruits et légumes déjà passés au robot ménager ou à la centrifugeuse. Ajoutez un peu de gingembre ou d’herbes fraîches (facultatif).

Une fois par semaine au moins, essayez d’improviser un repas avec tout ce qui vous reste à la maison, sans acheter de nouveaux ingrédients. Ouvrez vos armoires et regardez bien au fond. Vous serez surpris de découvrir ce qu'il est possible de faire avec un paquet de spaghettis, une boîte de thon, des câpres et du persil.

Les salades sont idéales pour accommoder les restes du réfrigérateur. Voici quelques mariages des plus réussis :

  • salade, œufs cuits durs, haricots verts, pommes de terre, dés de fromage de Hollande
  • tomates, rondelles d’oignon rouge, basilic, olives, croûtons
  • concombre, feta, olives noires, salami, pâtes cuites

Les restes de légumes se préparent idéalement en potage mixé ou en minestrone. Vous pouvez également y incorporer des restes de pommes de terre ou y ajouter des pâtes, du riz et/ou des herbes fraîches.

Les tourtes et quiches se prêtent à merveille à toutes sortes de savoureux mariages :

  • brocolis, poireaux, lardons
  • fromage de chèvre, dés de poivron, courgette, thym
  • chicon, saumon, gruyère
  • potiron, chorizo, feta

En hiver, les potées se préparent avec toutes sortes de restes : les pommes de terre se marient avec d’autres légumes cuits, comme les navets, les choux de Bruxelles, les épinards, les haricots, le chou frisé, la patate douce, les carottes ou le potiron. Vous pouvez par ailleurs y ajouter des herbes fraîches, des olives, des câpres, du fromage ou des lardons.

Préparez un lunch avec vos restes. Cuisinez une savoureuse omelette garnie de dés de champignons, de jambon, de fromage, de brocolis, d’épinards ou encore de tomates.

Les bruschettas constituent la bouchée apéritive par excellence. Toastez des tranches de pain rassis et arrosez-les d’huile d’olive. Garnissez-les ensuite de dés de tomates, de fromage, d’anchois, de jambon ou d’autres charcuteries… Tous vos restes sont bons à prendre !

Le congélateur doit devenir votre allié, et non un cimetière de plats finissant à la poubelle au bout d’un an. Prévoyez des étiquettes sur chaque emballage et notez toujours la date. Voici quelques restes à congeler impérativement :

  • carcasse de poulet (pouvant servir à préparer du bouillon)
  • sauce bolognaise (même en toute petite quantité : peut servir de garniture sur des pizzas ou des toasts)
  • morceaux de pâte feuilletée (confectionnez de longues lamelles, saupoudrez avec du parmesan et faites cuire au four : un régal à l’apéro !)
  • conservez au congélateur un sachet refermable contenant les « déchets de légumes » (pied du brocoli, partie verte du poireau, pied du céleri). Une fois le sachet plein, préparez un savoureux bouillon de légumes.
  • congelez vos restes d’herbes fraîches dans des glaçons ou de l’huile d’olive : vous pourrez ensuite les ajouter en petites portions à vos préparations.