Hyper tendance : la cuisson à feu ouvert

Le barbecue à la belge est le même depuis des lustres : on achète un sac de charbon de bois ou de briquettes de coco et un colis de viande barbecue, on prépare quelques salades froides et on met un bac de bières et quelques bouteilles de rosé au frigo. Il n'y a rien de mal à ça, mais un peu de variation ne fait pas de tort. Surtout qu’au pays du barbecue, il y a maintenant une nouvelle tendance : cuire sur du vrai bois. En principe, cette approche n’est pas très différente de la précédente, si ce n’est que l’on utilise de véritables bûches. On les laisse brûler jusqu’à ce qu’elles couvent et soient de couleur grise. Si on fait ensuite griller de la viande, du poisson ou des légumes, on remarque surtout une grande différence gustative. Un délicieux goût fumé de bois qui n’est pas présent avec du charbon de bois.

Le choix du bois influence également le goût ! Utilisez de préférence du bois sec et ne brûlez pas d’anciens meubles qui comportent plus que probablement des restes de peinture ou de vernis toxiques.

Les personnes qui possèdent un grand jardin peuvent encore pousser cette tendance plus loin et faire un feu de camp. Une autre façon de cuire à feu ouvert est d’utiliser une casserole et de la placer sur une grille ou de la suspendre à une chaîne au-dessus du feu. Dans ce cas, le feu peut encore être vif, car les flammes n’entrent pas en contact direct avec votre plat. Se retrouver tous ensemble autour du feu et attendre que la soupe ou le pot-au-feu soit prêt(e) a un petit quelque chose digne des cow-boys. Le feu a un effet hypnotisant et rapproche vraiment les amis et la famille. Impossible de faire plus agréable en été !

 

Ceux qui veulent cuisiner sur un feu de camp peuvent par ailleurs utiliser différentes techniques :

Faire griller des saucisses enfilées sur une longue branche. Utiliser des grilles métalliques pour cuire des croque-monsieur, par exemple.
Emballer les ingrédients dans une feuille d’aluminium et placer les papillotes parmi les bûches de bois. Une méthode idéale pour les pommes de terre, mais qui convient également à la préparation d'un céleri ou d'un chou blanc entier. Vous devrez les retourner de temps en temps et couper ensuite la couche extérieure pour ne manger que le cœur aromatique du chou ou du céleri. Émincez ces derniers finement et agrémentez-les d’une vinaigrette. Délicieux !
Vous pouvez également utiliser une casserole en fonte avec un couvercle en guise de « four ». Il est même possible de cuire du pain de cette façon.

 

Un seul mot d’avertissement : soyez prudent et n'oubliez pas de placer un seau d’eau à proximité.